Le Moringa

[Total : 86   Moyenne : 2.9/5]

Le moringa est un arbre légume très nutritif ayant de nombreuses utilisations possibles pour contribuer à une bonne santé.

C’est la plante la plus riche en nutriments sur Terre. il est appelé l’arbre de vie. La feuille de moringa est d’un vert vif, elle contient plus de 90 nutriments, 46 antioxydants, vitamines, minéraux, protéines, ainsi que tous les acides aminés essentiels. Elle est considérée comme un super-aliment.

Voici le fruit de moringa bio, mais c'est les feuilles qui sont consommées
Voici le fruit de moringa bio, mais c’est les feuilles qui sont consommées

  Comment consommer le Moringa bio :

Si le Moringa est incroyablement bénéfique pour la santé, c’est aussi grâce à ses différentes formes de consommation en poudre ou en gélules qui apportent un lot de vertus ultra bénéfiques et différentes pour votre santé.

En poudre : Les feuilles sont les parties les plus riches en éléments nutritifs de la plante moringa. La poudre de moringa bio est obtenue en broyant les feuilles déshydratées. Elle est préparée et emballée dans des conditions d’hygiène très strictes. il est possible de rajouter le Moringa bio en poudre  à des jus de fruits, des smoothies, du thé, des soupes, des purées, de l’eau, des yaourts et nombreux autres produits alimentaires.

La poudre de moringa bio est l’une des sources les plus riches de fer et de calcium naturel.

En gélules : Elles sont remplies avec 100% de poudre de feuilles de moringa pur et bio.  les gélules feuilles de Moringa offrent donc le maximum d’avantages pour la santé . Il est suggéré de prendre 2 gélules par jour, 1 le matin et 1 le soir. Un sachet de 60 gélules peut durer un mois pour une personne.

Quels sont les bienfaits du moringa bio? 

Le Moringa  bio riche en antioxydants contient des composés qui soutient les niveaux normaux de glucose et le taux de cholestérol normal dans le sang dans le sang

Augmentation de l’énergie

Les graines sont indéniablement l’aliment naturel le plus efficace pour retrouver l’énergie. Par exemple, à quantité égale, la proportion de fer dans les graines est 3 fois supérieure à celle des épinards.

Haute valeur nutritionnelle

Zinc, vitamines A, B, et C, une teneur élevée en fer et en protéines, les graines sont une des ressources les plus précieuses dans la lutte contre l’anémie et la malnutrition. Extrêmement riches en fibres , elles sont très bénéfiques pour un régime alimentaire sain.

Des propriétés anti-inflammatoires et antibiotiques.

Le Moringa bio a des propriétés anti-inflammatoires et antibiotiques. Pour cette raison, elles constituent un bon traitement pour diverses maladies, comme celles sexuellement transmissibles, la goutte, les rhumatismes ou l’arthrite. Il favorise la santé du système circulatoire, la structure saine des cellules et renforce le système immunitaire.

Le moringa bio en poudre ou en gélules est considéré comme un traitement contre la fibromyalgie ,l’anémie et la perte d’appétit, les douleurs gastriques, les ulcères d’estomac, la diarrhée, la dysenterie, la colite et soutient l’organisme pendant des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie.

Les feuilles de moringa en poudre pure ou en gélules sont biologiques, absolument non toxiques, bon marché et un supplément nutritionnel complet.

Tout est bon dans le moringa oleifera

[Total : 16   Moyenne : 2.4/5]

Toutes les parties du moringa bio sont bénéfiques

Le Moringa bio, appelé aussi « L’arbre qui ne meurt jamais », peut croître aussi bien sur un sol riche que sur un sol pauvre. Cet arbre phénoménal est peu affecté par les conditions climatiques difficiles, ni par la sécheresse. Il peut également se régénérer par lui-même, après une coupe très sévère.                    Les feuilles, les fruits, les graines, les racines, l’écorce et les fleurs possèdent chacun des vertus médicinales particulières !

 

TOUT EST BON DANS LE MORINGA OLEIFERA
TOUT EST BON DANS LE MORINGA OLEIFERA

Une mine de vitamines 

Le Moringa bio contient plus de vitamines, de protéines ou de calcium que la plupart de nos aliments .

En effet, des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa Oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Elles contiennent deux fois plus de protéines et de calcium que le lait, autant de potassium que la banane, autant de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de bœuf, et deux fois plus de vitamine C qu’une orange.  très grande concentration de vitamines A et C, un complexe de vitamines B, du fer, du calcium, des protéines, du zinc, du sélénium et il possède les 10 acides aminés essentiels à l’être humain.

 Un coagulant de premier ordre pour le traitement de l’eau des rivières

Les graines du Moringa bio une fois transformées en poudre  , ils deviennent un floculant naturel, qui clarifie les eaux troubles.

Mme Goro Aminata Goro assure avoir fait l’expérience de cette propriété plusieurs fois. Le mélange peut être préparé à partir des graines, mais aussi des résidus pressés (tourteaux) obtenus lors de l’extraction de l’huile des graines. Les puits des ménages peuvent être débarrassés des bactéries grâce à la même méthode et à moindre frais.

Les tourteaux de Moringa Oleifera ont l’avantage d’être un produit naturel et biodégradable, sans conséquence pour la santé, à l’opposé de l’eau de javel qui est un produit chimique.

Très recherchées pour la pharmacopée traditionnelle 

À travers le monde, les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estiment que 83% de la population mondiale a recours aux plantes médicinales pour les soins. La médecine traditionnelle est devenue un bien de consommation essentiel.

L’huile de Moringa bio : 

Récoltée à partir des graines de l’arbre de Moringa, cette huile est un antioxydant naturel, réputé pour ses propriétés antibactériennes, antimicrobiennes et anti-inflammatoires.
Les graines de Moringa contiennent 40% d’huile. Selon les dernières recherches effectuées, le profil de l’acide gras de l’huile démontre qu’elles contiennent 73% d’acide oléique. Elle est considérée de ce fait une huile de qualité supérieure.
Les  bienfaits d’huile de Moringa bio ne se limitent pas à la peau.
Grâce à sa Richesse en vitamines A, B et C, elle permet de renforcer et adoucir les cheveux, nourrir les zones les plus sèches du corps on lui donnant un nouvel éclat.

Les travaux de docteur Yang et ses collaborateurs en 2006 confirment les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de la plante. D’autres recherches publiées en 2012 par Tété-Bénissan montrent que l’huile de Moringa peut servir de fortifiant et de stimulant du système immunitaire.

Moringa : Mode d’emploi

[Total : 37   Moyenne : 2.9/5]

Comment bien utiliser le Moringa ?

1- Faites bouillir des écorces de Moringa, et pendant 60 jours prenez un grand verre de l’effusion matin et soir, tout en mâchant une bouchée de l’écorce (crue) matin et soir.
2- Prenez la même écorce, les feuilles de moringa, les graines écrasez, faites une pâte que vous appliquez matin et soir sur la fistule extérieure pendant 60 jours.
3- N’oubliez pas, pour ceux qui ont des ostéites aux membres (jambes, tibia, bras etc) de recueillir de la poudre à base de coquille d’escargot sèche et d’appliquer aussi matin et soir. (Ne pas en avaler)

 

Fleur de Moringa bio
Fleur de Moringa bio

Le Moringa bio croît rapidement lorsqu’il est semé ou coupé. Il peut également se régénérer par lui-même, après une coupe très sévère et il n’est que peu affecté par des conditions climatiques difficiles telles que la sécheresse.
Les feuilles, les fruits, les graines, les racines, l’écorce mais aussi les fleurs possèdent chacun des vertus médicinales particulières.

 le Moringa bio est considéré comme un traitement contre l’anémie, la perte d’appétit et il augmente la lactation des femmes.
Permet de lutter contre les douleurs gastriques, l’ulcère à l’estomac, la diarrhée, la dysenterie, la colite et il peut être utilisé comme laxatif, purgatif et diurétique.
Conseiller au cas de rhumes, bronchites, fièvre et maux de tête.
Un bon remède des infections cutanées et les piqûres d’insectes.

LE MORINGA, « L’ARBRE À MIRACLE »

[Total : 12   Moyenne : 2.9/5]

Le Moringa ou « l’arbre à vie »

Définition :

Le Moringa oleifera est une plante à croissance rapide et résiste à la sécheresse. On le trouve dans le sud-est de l’Asie, aux Philippines, en Afrique et en Amérique du Sud. Il est cultivé pour ses fruits en gousse en forme de baguette de tambour, et ses feuilles qui sont comestibles après cuisson. Le moringa est une plante nourrissante et ses feuilles sont considérées comme des légumes.

LE MORINGA, « L’ARBRE À MIRACLE »
LE MORINGA, « L’ARBRE À MIRACLE »

Les vertus santé du moringa et les recherches effectuées ?

 Une récente étude de 2018, revient sur les effets bénéfiques de feuilles de moringa contre les certaines pathologies cutanées. Son action antioxydante, anti-inflammatoire, antivirale a également été démontrée.

Les études faites au Sénégal et en Inde indiquent que les feuilles de moringa permettent de traiter efficacement les carences alimentaires en vitamines A et en protéines. Ces feuilles sont principalement prescrites aux enfants touchés par la malnutrition.

Les personnes souffrant du diabète de type 2 peuvent consommer des feuilles de moringa, tout comme les personnes atteintes d’hypercholestérolémie ou d’athérome. la poudre et les gélules de moringa bio sont utilisées pour traiter les fièvres et de soigner les douleurs musculaires et les rhumatismes.

La poudre de moringa  bio est également utilisée comme jus. Froissées ou écrasées, elles deviennent des cataplasmes efficaces. On traitera alors les infections bronche-pulmonaires, soulagera les migraines ou les névralgies faciales. Les feuilles sont également des purificateurs d’eau.

L’huile de Moringa bio et ses bienfaits  :

L’huile de Moringa bio est une excellente exfoliante, ce qui en fait l’huile de beauté idéale pour les personnes à la peau sujette aux imperfections et au sécheresse . Grâce à la vitamine A, les peaux matures sont régénérées et retrouvent leur élasticité. Cette huile  a donc des propriétés hydratantes, régénérantes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Elle peut aussi être utilisée comme soin pour les cheveux et le cuir chevelu.

L’huile extraite du moringa est également consommée comme huile alimentaire, surtout dans les pays d’Afrique, et constitue une matière première pour l’industrie cosmétique.

 

Tout est bon dans le Moringa Oleifera !

[Total : 10   Moyenne : 2.4/5]

Zoom sur le Moringa Oleifera bio

Le mois d’août est réputé au Sahel comme le plus pluvieux. En effet, durant ce mois, les précipitations sont les plus fréquentes et les plus régulières. Ce moment est propice pour la croissance des cultures. Ces atouts sont exploités par les autorités au cours de cette période pour multiplier les activités de plantation d’arbres ou de reboisement. Cette année 2011 ne déroge pas à la règle. Le reboisement est en cours, un peu partout, dans le pays. Beaucoup d’espèces fruitières (jujubier, tamarinier) ou d’espèces industrielles telles le gommier, le karité sont plantés au cours des cérémonies de reboisement. Mais, il a été constaté que de nombreuses personnes désireuses d’embellir leurs vergers ou leurs habitations ignorent tous les avantages qu’elles peuvent tirer du Moringa Oleifera, « Bassi Yirini » en bambara, qui cache des vertus insoupçonnées. “Ma mère récoltait les feuilles de cet arbre pour préparer la sauce de couscous.

La consommation régulière de ses feuilles avait une grande part dans la bonne santé qu’affichait les membres de la famille”, nous a raconté avec le sourire, Mme Goro Aminata Goro, technicienne en protection des cultures. Cette femme savante est en service à l’Unité des ressources génétiques (URG) de l’Institut d’économie rurale (IER), installée à côté de la nouvelle Cité administrative en direction de Djicoroni. Le vieux Boubacar Diarra, qui tutoie la centaine d’années nous a révélé avec beaucoup d’éloges les vertus de cet arbre. Il préconise la consommation de des feuilles, des graines, des fleurs, de l’écorce, des racines du « Bassi Yirini ». ” Tout en cet arbre, à l’instar du papayer ou du karité, est utile pour la santé de l’homme “, assure le centenaire.

Une bibliographie très abondante corrobore les témoignages élogieux qui concernent le Moringa Oleifera le nom scientifique du “Bassi Yirini”, en langue bamanakan. Originaire d’Inde, le Moringa, appelé aussi « L’arbre qui ne meurt jamais », peut croître aussi bien sur un sol riche que sur un sol pauvre. Cet arbre phénoménal est peu affecté par les conditions climatiques difficiles, ni par la sécheresse. Il croît rapidement lorsqu’il émerge après la semence des graines. Il peut également se régénérer par lui-même, après une coupe très sévère.

Une mine de vitamines

Le Moringa est une plante vivrière cultivée pour ses fruits, qui sont mangés cuits et exportés frais ou en conserve. Au Sahel, les feuilles de Moringa Oleifera sont consommées comme des légumes, notamment dans la préparation de la sauce de couscous dans plusieurs régions du Mali. En effet, des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa Oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Elles contiennent deux fois plus de protéines et de calcium que le lait, autant de potassium que la banane, autant de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de bœuf, et deux fois plus de vitamine C qu’une orange. Beaucoup de programmes utilisent les feuilles de Moringa Oleifera contre la malnutrition et ses maladies associées comme la cécité.

La valeur nutritive des feuilles de Moringa est d’une richesse rarement observée. En effet, les feuilles contiennent une très grande concentration de vitamines A et C, un complexe de vitamines B, du fer, du calcium, des protéines, du zinc, du sélénium et, phénomène assez rare pour une plante, elle possède les 10 acides aminés essentiels à l’être humain. La grande teneur en fer, protéines, cuivre et diverses vitamines et acides aminés essentiels des feuilles de Moringa en font un complément nutritionnel idéal. Ne faut-il pas insérer les feuilles de Moringa dans les programmes de lutte contre la malnutrition ? Cette option mettra l’accent sur les ressources locales disponibles. Aussi la durée du projet ne sera plus menacée par une rupture d’approvisionnement de produits importés. Les graines du Moringa Oleifera, une fois transformées en poudre, deviennent un floculant naturel, qui clarifie les eaux troubles, dissipant de ce fait 90 à 99% des bactéries.

MORINGA OLEIFERA BIO en poudre
MORINGA OLEIFERA BIO en poudre

Il a été démontré que ce mélange de graines constitue un coagulant de premier ordre pour le traitement de l’eau des rivières possédant un niveau élevé de matériels solides en suspension. Mme Goro Aminata Goro nous assure avoir fait l’expérience de cette propriété plusieurs fois. Le mélange peut être préparé à partir des graines, mais aussi des résidus pressés (tourteaux) obtenus lors de l’extraction de l’huile des graines. Les puits des ménages peuvent être débarrassés des bactéries grâce à la même méthode et à moindre frais. La société Energie du Mali SA (EDM-SA) pourrait à l’avenir se procurer à moindre frais ces résidus en remplacement de l’eau de javel qu’elle utilise pour rendre l’eau du robinet potable. Les tourteaux de Moringa Oleifera ont l’avantage d’être un produit naturel et biodégradable, sans conséquence pour la santé, à l’opposé de l’eau de javel qui est un produit chimique. Le coût de l’opération avec les tourteaux serait ramenée à des proportions minimes et engendrerait une économie substantielle pour la société sur ce chapitre.

Très recherchées pour la pharmacopée traditionnelle, les graines de Moringa contiennent 40% d’huile et le profil de l’acide gras de l’huile démontre qu’elles contiennent 73% d’acide oléique. L’huile de Moringa se rapproche d’une huile de qualité supérieure –telle que l’huile d’olive. L’huile de Moringa peut être utilisée comme huile végétale comestible et huile de cuisson (elle rancie très lentement), comme huile industrielle ou comme huile de qualité dans l’industrie cosmétique et de parfums ou encore comme huile d’éclairage dans les lampes à huile. Elle produit une lumière claire presque sans fumée. Enfin, l’huile peut servir de base pour les peintures fines.

Les feuilles, les fruits, les graines, les racines, l’écorce, mais aussi les fleurs possèdent chacun des vertus médicinales particulières. Le Moringa est considéré comme un traitement contre l’anémie, la perte d’appétit. Il augmente la lactation des femmes, il combat les douleurs gastriques, l’ulcère d’estomac, la diarrhée, la dysenterie, la colite et il peut être utilisé comme laxatif, purgatif et diurétique – les rhumes, bronchites, fièvre et maux de tête – les rhumatismes, les crampes musculaires, les bleus et ecchymoses – les infections cutanées, la gale, les mycoses, les piqûres d’insectes. Le Moringa peut être également utilisé dans certains cas de diabète pour stabiliser le taux de sucre et peut stabiliser la tension artérielle.

Toutefois, il n’est pas recommandé d’utiliser les racines ou l’écorce des racines pour les femmes enceintes. La technicienne en protection des cultures, Mme Goro Aminata Goro, assure que des plants sont disponibles pour tous ceux désirent lancer une culture à grande échelle du « Bassi Yirini » pour tirer des revenus substantiels des sous-produits tirés de la transformation (feuilles, fruits, fleurs, graines, racines et écorce). La technicienne estime que le Moringa Oléifera est plus bénéfique qu’un verger d’agrumes ou de mangues. Il est difficile de contredire cette information au regard des multiples avantages que l’on peut tirer de cette plante.

*******

Niger : La viande séchée – recette (Le Kilichi)

Pays sahélien doté du plus grand cheptel d’Afrique de l’Ouest, soit plus de 36 millions de têtes toutes espèces confondues, le Niger se singularise par son art dans la préparation de la viande, notamment le Kilichi, une des variétés de mets les plus prisés. Préparé à partir de fines tranches de viande de bœuf ou de chameau, affermies au soleil avant d’être enrobées avec une sauce puis séchées à nouveau aux rayons solaires, le Kilichi est une viande mollement grillée, qui se présente sous forme de feuilles trouées par endroit. ‘’Nous choisissons les animaux qui ont plus de chair, car il faut ôter les os, les ligaments pour ne laisser que la viande seule’’, explique Elhadj Hamidou, vendeur de viande au ‘’Carrefour terrain musulman’’, un des principaux centres de commercialisation du Kilichi, à la périphérie sud de Niamey. Le séchage et la grillade permettent de déshydrater la viande afin de rendre sa conservation longue. ‘’Un Kilichi bien fait peut durer des mois, s’il est conservé à l’abri de l’humidité et de l’eau’’, explique Elhadj Hamidou. Dans le temps, le Kilichi est vendu avec un arôme composé de tourteau d’arachide, du piment ou du sel. Aujourd’hui, les étals de ce produit qui envahissent certains carrefours de Niamey comme le Rond point de la Liberté, le quartier Sonni Ali Ber, présentent trois types de Kilichi : avec piment, sans piment et avec gingembre. ‘’Ces différents arômes accompagnent le goût de la viande’’, explique encore Elhadj Hamidou, soulignant que les spécialistes de la cuisson comme les fins gourmets sont unanimes là-dessus : l’épaisseur de la tranche du Kilichi détermine sa croustillance. ‘’Plus elle est mince, plus elle est facile à mastiquer’’, fait remarquer Issa, fin connaisseur de la viande boucanée. Des amateurs comme lui, il y en a plusieurs qui font chaque soir le tour des vendeurs pour se payer un bon gueuleton. Ibrahim fait partie de ceux-là. Ce jeune fonctionnaire révèle qu’il lui arrive ‘’des fois la nuit’’ de déguster en famille de belles tranches de viandes apprêtées au Kilichi. Plusieurs hôtes de passage au Niger ont découvert cette spécialité nigérienne avant de s’en vanter auprès de leurs connaissances, une fois rentrés chez eux. Le Sénégalais Souleymane Sarr a profité de cette méthode du téléphone arabe et, une fois débarqué à Niamey dans le cadre d’une rencontre scientifique, il a tôt fait d’expérimenter le Kilichi. Apparemment il ne le regrette pas, car non seulement il compte apporter ‘’quelques tranches’’ à ses amis du Sénégal, mais il veut apprendre la recette du Kilichi. Tout en n’allant pas jusque-là, le Guinéen Ibrahima Sow ne cache pas son enthousiasme et souligne d’un ton qui édifie sur la succulence du mets ingurgité ‘’les conditions d’hygiène acceptables’’ dans lesquelles se prépare le Kilichi.

Moringa et les animaux

[Total : 19   Moyenne : 3.1/5]

La nutrition animale bénéficie beaucoup de l’adjonction de produits de Moringa bio. Les animaux sont des entités organiques, comme les humains.

Les mêmes principes s’appliquent à eux, surtout celui de la qualité de ce qui entre par devant, et de ce qui ressort par derrière. Lorsque des animaux sont élevés pour la boucherie, il y a un effet de multiplication : les animaux deviennent ce qu’ils mangent, et nous, en les mangeant,devenons ce que nous mangeons puisque nous sommes au bout de la chaîne alimentaire. Est-ce que les animaux domestiques et les animaux d’élevage pourraient manger tous deux des aliments sains ? Bien sûr que oui, et l’arbre Moringa devrait jouer un rôle important dans un changement majeur de mentalité, devenu nécessaire.

Le Moringa, autres utilisations

Toutes les parties de la plante peuvent être utilisées de diverses manières.

* Le jus des feuilles peut être utilisé comme fertilisant. Avec Moringa comme engrais, les plantes se développent mieux !* Le tourteau qui reste après extraction de l’huile des graines peut également être épan du comme engrais, et mélangé à la terre.

* Au Soudan, les graines en poudre sont supposées être meilleures et plus efficaces que des lamelles d’ocra pour traiter le miel d’abeilles ; on peut les utiliser sans les faire cuire et pour clarifier également le jus extrait de la canne à sucre. Les feuilles écrasées nettoieront les casseroles et les poêles dans la cuisine. Les Hausa et les Yoruba, au Nigeria, les utilisent même pour nettoyer les parois de leurs habitations.

* Le Moringa est utilisé dans l’apiculture.

* L’huile s’utilise pour la cuisson, pour fabriquer du savon, des cosmétiques, et pour les lampes.

* Traditionnellement, on l’utilise pour l’entretien de la maison, au Soudan et en Indonésie.

* On peut également le faire pousser en haies, ou comme coupe-vent

* Il produit du bois comme combustible

* En Jamaïque, la sève s’utilise pour une coloration bleue.

* La pulpe de Moringa peut être transformée pour en faire du papier et de la corde.

* Le Moringa peut être ajouté à des produits de beauté pour la peau.

* On peut en faire du Biodiesel* C’est un nettoyant pour la maison. Les feuilles écrasées s’utilisent pour nettoyer les ustensiles de cuisson et même les parois.

* Un pesticide naturel : en enterrant les feuilles de Moringa dans la terre avant de planter, de smaladies des semences, dues à l’humidité, peuvent être évitées.

Le Moringa bio : usages médicinaux

[Total : 60   Moyenne : 2.7/5]

Le Moringa bio : usages médicinaux

La plupart des parties de l’arbre Moringa ont une utilisation médicale.Partout dans le monde, le Moringa bio a été utilisé avec succès pour soulager diverses maladies.Certains usages médicaux sont décrits ici, mais nous ne pouvons pas garantir qu’ils vont fonctionner dans tous les cas.

Feuilles de Moringa bio

• Les feuilles frottées contre les tempes peuvent soulager les maux de tête

• Un broyat de feuilles, appliqué sur une coupure peu profonde, arrête l’écoulement du sang

• Elles ont un effet antibactérien et anti-inflammatoire lorsqu’on les applique sur une plaie ou sur des piqûres d’insectes• On peut utiliser des extraits de feuilles contre des infections de la peaudues à des bactéries ou à des champignons.

• Le thé aux feuilles soulage les ulcères gastriques et les diarrhées.

• Manger les feuilles de Moringa bio est excellent pour ceux qui souffrent de malnutrition, car elles contiennent des grandes quantités de protéines assimilables et de fibres.

• Les feuilles soulagent les fièvres, la bronchite, les infections des yeux et les otites, les inflammations des muqueuses.

• La teneur en fer des feuilles est élevée et elles sont prescrites pour soigner l’anémie, aux Philippines.

• Les feuilles de Moringa séchées traitent la diarrhée, au Malawi, Afrique.

• La poudre des graines est également utilisée pour traiter le scorbut de la peau (infections bactériennes communes de la peau).

Fleurs de Moringa bio

• Le jus des fleurs améliore la qualité et stimule la production de lait chez les mères allaitantleur enfant

• Le jus des fleurs est utile pour les problèmes urinaires car il a un effet stimulant la miction.

• A Haiti, les villageois font cuire les fleurs de Moringa bio dans de l’eau et boivent ce thécomme puissant remède contre le refroidissement

Les gousses

• Consommées crues, les gousses agissent contre les parasites (vermifuges) et traitent les problèmes du foie, de la rate et les douleurs des articulations.

• Grâce à leur teneur élevée en protéines et en fibres, elles peuvent jouer un rôle important dans le traitement de la malnutrition et celui de la diarrhée.

Graines de Moringa bio

• Utilisées pour leurs propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires pour traiter l’arthrite, les rhumatismes, la goutte, les crampes, les maladies sexuellement transmissibles et les furoncles.Les graines sont rôties, pilées, mélangées à de l’huile de noix de coco et appliquées à la régionaffectée. L’huile des graines peut être utilisée pour les mêmes problèmes de santé.

• Les graines rôties et l’huile peuvent stimuler la production d’urine.

• Elles peuvent aussi être utilisées comme relaxant, en cas d’épilepsie.Les graines de Moringa bio sont antibactériennes, efficaces contre Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa. Elles contiennent un puissant antibiotique et fongicide naturel terygospermine.

Fleurs de Moringa bio
Fleurs de Moringa bio

Racines, écorce et gomme de Moringa

Les racines et l’écorce possèdent toutes les propriétés déjà décrites, mais en plus concentré. C’est pourquoi il faut être prudent lorsqu’on les utilise médicalement.

• Les racines et l’écorce sont utilisées pour des problèmes circulatoires et cardiaques, comme tonifiant et contre les inflammations. L’écorce est digestive et ouvre l’appétit.

• Au Sénégal et en Inde, les racines sont pilées et mélangées avec du sel pour en faire une pâte contre les rhumatismes et les douleurs articulaires. Au Sénégal, cette poudre est aussi utilisée pour soulager les douleurs du dos et des reins.

• Branches fourragères

• L’alcaloïde spiraquine (une substance paralysant les nerfs) a été découvert dans les racines de Moringa.

• La gomme est diurétique, astringente, abortive et elle est également utilisée contre l’asthme.

Huile de Moringa

• L’Huile de Ben est utilisée contre l’hystérie, le scorbut, les problèmes de la prostate et de la vessie.

• Les villageois à Oman utilisent l’huile de Moringa contre les problèmes d’estomac.

• Ils utilisent également l’huile dans les parfums ou bien comme huile capillaire.

Médecine ayurvédique

Elle utilise les diverses parties de l’arbre et le considère comme l’une des plantes les plus utiles. La médecine ayurvédique de l’Inde connaît divers usages des produits du Moringa,notamment comme antibiotique naturel, pour faciliter les naissances les enfants, pour traiter les affections du foie et bien d’autres encore.

Médecine Siddha

Dans la médecine Siddha, on affirme que les feuilles ont de multiples propriétés médicinales. Les graines des gousses sont utilisées pour stimuler la virilité, pour traiter lesdysfonctionnements érectiles chez l’homme, et pour prolonger l’activité sexuelle chez la femme.

 

Purification de l’eau

[Total : 5   Moyenne : 2.6/5]

Purification de l’eau grâce au Moringa

Les graines de Moringa écrasées (poudre) peuvent clarifier et en partie désinfecter l’eau pour l’usage domestique et faire baisser le nombre de bactéries pathogènes suffisamment pour la rendre potable et sûre.

La poudre de graines est très performante pour clarifier l’eau polluée et sale des rivières, par exemple. De plus, elle est antibactérienne, antifongique et antivirale. Des études ont montré que cette méthode simple de filtration diminue non seulement la pollution de l’eau mais aussi les bactéries pathogènes. La poudre agit sur les substances en suspension dans l’eau, qui précipitent au fond de l’eau. Ce traitement réduit également de 90-99% la contamination parles bactéries dans l’eau.L’usage des graines de Moringa pour purifier l’eau permet aux personnes qui l’utilisent de ne pas dépendre de méthodes occidentales chères. L’utilisation du Moringa remplace les produits chimiques, tels que le sulfate d’aluminium, dangereux pour les êtres humains et l’environnement, et qui coûtent cher.

L’eau de différentes provenances nécessitera différentes quantités de graines de Moringa parce que les impuretés ne sont pas les mêmes. Des expériences dans un bocal aideront à trouver la quantité nécessaire pour le traitement de l’eau.